Tout comprendre sur la fameuse allergie aux acariens

Avant de s’adonner à fond à la chasse aux acariens, il est essentiel de comprendre le mécanisme de l’allergie. Ainsi, la cause de la sensibilisation allergique n’est pas l’acarien en lui-même. En réalité, il s’agit plutôt de la guanine. C’est une substance trouvable dans leurs excréments. Et même morts, ils demeurent allergisants. Il existe alors plusieurs méthodes pour se débarrasser des acariens et de leurs nuisances, à commencer par l’aération. Ainsi, il faut ouvrir les fenêtres tous les jours, généralement, le matin et durant un quart d’heure au minimum. La durée idéale serait de 30 minutes. Il y a aussi la ventilation. Une bonne ventilation et permanente passe par des bouches d’aération, afin d’empêcher que l’humidité ne s’accumule dans la maison, surtout dans les pièces d’eau comme la cuisine et la salle de bains. L’existence de buée serait alors un bon exemple de mauvaise ventilation. Dans ce sens, il faut traquer l’humidité, puisque les acariens l’adorent. Dans les chambres, il ne faut pas donner de la place aux linges à sécher, les aquariums, les vases et autres. Il est recommandé de ne pas utiliser un nettoyeur vapeur pour nettoyer les sols, tapis, moquettes et matelas. Aussi, l’acquisition d’un déshumidificateur peut-être une bonne solution pour une chambre d’enfant allergique, pour un environnement trop humide.

Nettoyer et prendre des précautions

Dans la pratique, il faut passer l’aspirateur régulièrement. Afin de se débarrasser des acariens, la puissance exprimée en watts n’est pas le critère le plus important. Il faut prendre en compte de puissance de la dépression, exprimée en kilos Pascal (kPa). Dans le but de garantir une capacité d’aspiration satisfaisante, cette dernière doit dépasser 1 kPa. Comme précautions, il faut éviter la moquette, car c’est un véritable nid à acariens. En ce qui concerne les tapis et rideaux, il est préférable de privilégier des versions lavables. Également, il ne faut pas faire son lit, immédiatement après le lever. Il est conseillé de le laisser ouvert pour permettre l’évaporation de l’humidité qui s’est accumulée durant la nuit. Généralement, le but serait de réduire l’humidité au sein de la maison, par dessèchement. Il ne faut pas oublier de réduire la température à 18° ou 19° maximum, surtout dans les chambres, les pièces de prédilection des acariens. Les plantes d’intérieur n’ont pas non plus leur place dans les lieux de vie ou les chambres, pour éviter toute source d’humidité.

La housse de protection contre les acariens

Quand une personne s’assoit sur un lit non couvert de housse à fermeture éclair, de la poussière d’acariens s’échappe dans l’air. Elle a le don de provoquer des allergies et de l’inconfort chez les personnes sensibles. Les spécialistes en allergie recommandent l’utilisation d’une housse pour les personnes allergiques aux acariens. Elle protège les 6 côtés du matelas via une barrière efficace et étanche. De telles housses sont d’une efficacité reconnue et assurent un confort absolu. En plus d’un bon sommeil réparateur, son utilisateur se verra protégé de ces animaux microscopiques nuisibles à la santé.