Différents types de vêtements japonais

Les Japonais ont une culture et une tradition particulière. Ils sont fiers de leurs personnalités mais quelque fois, ils suivent aussi, malgré eux, la mondialisation et l’occidentalisation. Quoi qu’il en soit, les vêtements Japonais sont très tendances en ces temps. Pour tout connaître à ce sujet, suivez.

Les vêtements japonais traditionnels

Deux vêtements ont su garder leurs originalités : le junihitoe ou le kimono d’élégance et le kimono.

Le premier étant un vêtement Japonais  dérivé du kimono. Il est très prisé par les personnalités royales comme les impératrices. Il est d’une grande élégance mais il est assez lourd. Son poids peut atteindre 20 kg du fait de sa présentation. En effet, il contient traditionnellement douze couches, chacune a sa propre valeur. C’est pour cette raison que la forme d’origine est de moins en moins prisée par la nouvelle génération. Elle préfère choisir une autre forme ou bien le porter en de très grandes occasions ou bien le réduire à cinq couches.

Le second étant le kimono tout court. C’est le vêtement traditionnel par excellence. Mais contrairement au premier type, ce vêtement est beaucoup plus prisé même par la jeune génération surtout lors des cérémonies officielles. C’est très longue robe avec une grande encolure en T et qui descend jusqu’à la cheville. Il a une très longue manche pouvant atteindre demi-mètre à la façon d’une chauve souris. Il se ferme à l’aide d’une ceinture spéciale appelée Obi et est fait avec des linges très nobles comme la soie ou la laine. Tout ceci explique son prix très élevé.

Les vêtements japonais modernisés

A cause de l’influence occidentale, le vêtement Japonais a connu quelques évolutions.

Pour les femmes

On peut citer principalement le yukata. C’est une sorte de kimono mais en version très légère. Lexicalement, son nom indique une sortie de bain. Ce vêtement est très prisé par les jeunes filles et les femmes non mariées et il arrive à séduire même le monde occidental. Il peut être personnalisé à toutes les tailles et à toutes les couleurs. Son tissu de fabrication est classique à ne citer que le coton.

Pour les hommes

Pour le genre masculin, trois principales possibilités peuvent être vues. Il y a le Haori, le Hakama et le jinbei

  • Le Haori est une veste japonaise qui était destiné sur le dessus du kimono. Mais actuellement, il se porte avec n’importe quel vêtement. Il est très en vogue à l’ouest mais il est assez dépersonnalisé et est aussi porté par les femmes.
  • Le jinbei est quant à lui un vêtement très humble qui contient deux parties, la partie haute qui est la veste à manche courte et la partie basse qui est le pantalon assorti à la taille. Il est généralement de couleur sobre.
  • Le Hakama qui est un pantalon très ferme sur la hanche mais assez ample sur le bas. Il est plissé et actuellement, il est aussi très prisé par le genre féminin.

Les accessoires de vêtement japonais

Pour le confort, le bien être et l’élégance, le vêtement Japonais est, la majorité du temps, accompagné de quelques accessoires. Le premier étant le Geta qui est une sandale en bois, conçu avec un talent très haut. Il a pour but principal de lutter contre toute saleté surtout lors de la mise du kimono. Il est aussi très esthétique et très élégant mais il vaut mieux ne pas le porter en cas d’urgence parce que vous risquerez d’avoir un grave accident de foulure.

Vous pouvez l’accompagner de tabi, la fameuse chaussette à deux doigts. Il est assorti au Geta mais  est aussi conçu pour marcher dans les temples ou à l’intérieur de la maison, sans chaussure et cela, en tout confort.