Grossesse: Comment avoir un garçon ?

Après le mariage, les couples songent à l’arrivée d’un nouveau-né pour combler davantage leur vie à deux, bientôt à trois. Certains rêvent de devenir les heureux parents d’un petit garçon, alors que d’autres d’une petite fille. Pour maximiser leurs chances, il est possible de recourir à des méthodes naturelles et simples.   

Surveiller son alimentation pour augmenter ses chances d’avoir un garçon

Comment avoir un garcon n’est plus une problématique aujourd’hui. La future maman doit suivre un régime alimentaire élaboré par un nutritionniste. En effet, une alimentation adaptée permet de réguler le pH ultra-utérin. L’objectif est de faire en sorte que le pH de la glaire cervicale soit inférieur à 7 et alcalin. Ainsi, la nourriture consommée permet soit de réduire l’acidité des sécrétions vaginales ou de l’augmenter. C’est pourquoi, il est recommandé d’adopter un programme diététique efficace et rapide.

Pour ce faire, il est préférable de privilégier une alimentation riche en sodium. Les légumes séchés et la viande devront être servis à tous les repas. Aussi, le sel est un autre ingrédient à utiliser pour sa forte teneur en potassium. Il est indispensable pour maximiser ses chances de concevoir un petit prince. Avant de commencer cette approche diététique, il est plus judicieux de recourir à l’assistance d’un spécialiste en la matière.

Déterminer la date d’ovulation pour influencer le sexe de son bébé

Étant donné que les spermatozoïdes Y sont plus rapides que les spermatozoïdes X, il est important de bien repérer sa date d’ovulation. Comme les parents souhaitent concevoir un garçon, il est préconisé de faire l’amour le jour de l’ovulation ou dans les quelques heures qui suivent ce moment. Ainsi, le gamète mâle Y aura plus de chance pour  gagner la course. Afin de renforcer la concentration de celui-ci, il est conseillé de s’abstenir de passer à l’acte sexuel dans les jours précédents l’ovulation.

Si toutefois le rapport a eu lieu deux jours avant la date, les spermatozoïdes X (beaucoup plus résistants qu’Y) atteindront facilement l’ovule. Une petite fille naîtra quelques mois plus tard. Bien que ce soit une assez bonne nouvelle, cela peut gâcher le rêve d’une mère qui attendait tant l’arrivée d’un petit prince dans sa famille. Par ailleurs, il faut préciser que la position lors du rapport influe aussi sur le sexe de l’enfant. En général, une pénétration profonde favorise l’arrivée rapide des spermatozoïdes mâles, ce qui donnera naissance à un garçon neuf mois plus tard. Aussi, l’orgasme féminin permet à ces gamètes de remonter plus vite.