Comment guérir les infections vaginales sans utiliser de médicaments ?

Si vous ressentez des démangeaisons, des brûlures ou un changement dans vos pertes vaginales, il se peut que vous ayez une infection vaginale. Vous pouvez peut-être traiter votre infection sans médicaments en utilisant des remèdes maison. Mais il est tout de même important que vous consultiez votre médecin pour qu’il puisse correctement vous diagnostiquer.

Résumé rapide sur l’infection vaginale

Si vous ne savez pas de quel type d’infection vous souffrez, consultez votre médecin pour obtenir un diagnostic. S’il s’agit d’une vaginose bactérienne, utilisez une douche vaginale ou appliquez un gel parodontal dans votre vagin et autour de celui-ci. Si vous avez une infection à levures, essayez d’insérer un yogourt ou un suppositoire probiotique dans votre vagin. Évitez de porter des sous-vêtements serrés ou d’utiliser des produits d’hygiène irritants pendant que vous avez une infection. Investissez dans l’achat pisse debout gogirl pour éviter l’insalubrité des toilettes publiques. Et parlez à votre médecin si votre infection persiste. Une pisse debout présente beaucoup d’avantages sur la santé, elle permet aux femmes d’avoir une meilleure hygiène.

Comment prévenir les infections vaginales ?

Les symptômes de la trichomonase sont l’écoulement vaginal qui est habituellement nauséabond ou des démangeaisons, l’écoulement vaginal généralement mousseux ou mousseux, les démangeaisons vaginales, l’écoulement jaune ou gris-vert et la miction douloureuse

Gardez toujours une trace de votre cycle menstruel. Les symptômes d’infection vaginale peuvent différer selon le stade du cycle de la femme. En effet, les changements hormonaux au cours du cycle menstruel peuvent affecter la composition des bactéries dans le vagin et les caractéristiques de l’environnement vaginal. Ainsi, connaître votre cycle menstruel vous aidera à suivre les changements que vous subissez.

Sachez également que certaines femmes n’éprouvent aucun symptôme. Beaucoup de femmes sont atteintes de vaginose bactérienne ou de trichomonase, mais elles ne présentent aucun des symptômes révélateurs. Si vous pensez avoir une infection, consultez votre médecin. La trichomonase peut être transmise aux partenaires sexuels. Si vous soupçonnez que vous en avez, consultez votre médecin pour un diagnostic et un traitement.

Les différents traitements d’une infection vaginale

Il y a notamment l’utilisation d’un dispositif intra-utérin (DIU) comme méthode contraceptive. Le risque d’infection vaginale peut augmenter en fonction de plusieurs facteurs. Le fait de porter des sous-vêtements serrés ou des culottes sans coton favorise notamment les risques d’attraper les bactéries à l’origine des infections vaginales. Ces styles de culottes peuvent augmenter la température, les niveaux d’humidité et peuvent être irritants.

Un système immunitaire affaibli peut aussi accentuer les risques. Utiliser des douches vaginales et/ou des sprays d’hygiène féminine parfumés peut notamment aggraver les infections vaginales. Dans certains cas, on parle de traumatisme vaginal. Il peut s’agir d’égratignures dans le vagin qui surviennent lors de l’insertion d’un tampon ou d’autres objets, ou lors de rapports sexuels brutaux.

Il est important d’obtenir le bon diagnostic d’un médecin avant de commencer le traitement. Les traitements pour les différentes formes d’infections vaginales peuvent être différents, selon le degré d’infection. Au cabinet du médecin, votre médecin prélèvera probablement un échantillon des pertes vaginales, demandera un échantillon d’urine et effectuera un examen vaginal. Cet examen peut être inconfortable, mais il est généralement terminé rapidement. Il permettra notamment de déterminer la présence de bactéries, de levures ou d’autres organismes tels que Trichomonas.