Intoxication liée à la pollution de l’eau : est-ce fondé ?

Si vous êtes un citoyen responsable, vous vous êtes déjà sûrement posé la question sur la qualité de l’eau qu’on distribue publiquement. Si certaines personnes se contentent des propos de l’OMS disant que l’eau du robinet est potable, d’autres font des recherches plus poussées sur les risques d’intoxication liée à la pollution de l’eau. Eh oui, lorsque l’eau est insalubre elle peut être très dangereuse jusqu’à causer des maladies mortelles. Le point en quelques lignes.

Attention aux populations sensibles

Si vous faites partie des personnes qui pensent qu’il est inutile de s’inquiéter de l’eau que vous buvez, alors là vous avez tort. Vous n’adressez aucune importance à votre santé si vous agissez comme cela. Certes, l’eau du robinet est déjà passée par plusieurs étapes de traitement avant d’arriver chez vous, mais sachez qu’elle peut emporter avec elle différents organismes qui peuvent comporter des risques pour votre santé.

En France, comme dans d’autres pays industrialisés, il y a des règles strictes sur le contrôle de la qualité d’eau. Elle ne doit contenir aucune trace de substances microorganiques et elle doit avoir une teneur en métaux et en minéraux qui ne dépassent pas certains seuils. Ces valeurs sont très importantes pour que votre consommation en eau ne devienne pas une source d’intoxication pour vous.

Quelques populations sensibles font toutefois l’objet de préconisations restrictives sur la qualité de l’eau. Savez-vous, par exemple, que l’eau du robinet est défendue pour certaines personnes dont les sujets immunodéprimés sévères, les porteurs du VIH, et les cancéreux, mais aussi les femmes enceintes et les nourrissons. L’eau du robinet, malgré les propos de l’OMS à son sujet, a une forte teneur en nitrates d’environ 25 mg/l et plus. Et nous savons tous que les nitrates sont dangereux.

Des substances chimiques présentes dans l’eau

Mis à part les nitrates, l’eau du robinet comporte également d’autres substances chimiques qui sont plus ou moins dangereuses pour la consommation humaine. Une fois que l’eau est puisée de sa source naturelle, elle passe par les sols, les roches et la végétation et c’est de cette façon qu’elle se charge de minéraux et d’oligoéléments qui sont des éléments nutritifs dont votre organisme a besoin. Et leur teneur varie donc d’une région à une autre.

Mais hormis ces éléments organiques, l’eau peut aussi emporter avec elle et en elle, des produits chimiques qui résultent parfois des activités agricoles ou industrielles telles que l’aluminium, des résidus médicamenteux, des hydrocarbures, des pesticides, sans oublier le chlore qui est ajouté expressément à l’eau du robinet pour enlever les substances microorganiques qu’elles contiennent, et des sous-produits plastiques qui sont invisibles à l’œil nu, mais qui sont responsables de plusieurs formes de cancer lorsqu’ils atterrissent sur nos aliments ou dans notre eau.

Que peut-on faire alors ?

Pour pouvoir boire de l’eau sans risque, vous devez purifier votre eau à l’aide d’un dispositif destiné pour cela. Il ne s’agit pas d’utiliser une carafe Brita ni un adoucisseur d’eau, mais plutôt d’un purificateur d’eau qui est plus efficace.

Parmi les modèles les plus performants sur le marché, choisissez LaVie. Les purificateurs d’eau sont dotés d’un système de technologie de filtration écologique destiné pour détecter et éliminer toutes ces substances dangereuses contenues dans l’eau sans avoir à toucher aux oligoéléments et aux minéraux.

Pour ce faire, les purificateurs d’eau nouvelle génération feront travailler des rayonnements UVA par l’intermédiaire des LEDs. Ils n’ont besoin ni d’entretien ni de consommables et sont 100 % écologiques.