La cravate en revue

Aucun code vestimentaire n’indique que les hommes doivent toujours porter une cravate. Mais de temps en temps, quand une occasion spéciale se présente, il faut bien se mettre dans le bain.

Une cravate se présente comme un long ruban de tissu. Son choix n’est pas évident du premier coup d’œil. Il faut prendre en compte un certain nombre de critères d’achat avant de trouver le modèle idéal. Si sa manipulation est pratique pour certains, elle peut aussi être un vrai casse-tête pour d’autres. Si vous faites partie de cette seconde catégorie, vous avez la possibilité de vous améliorer en lisant jusqu’à la fin cet article.

Comment bien porter une cravate ?

Il y a bien des manières de nouer une cravate. Pour les débutants en la matière, retenez pour commencer trois méthodes !

Le nœud oriental

Le nœud oriental est le plus simple à réaliser. Il est étroit et convient mieux aux cols de chemises boutonnés et serrés, mais jamais les cols larges. S’il est indiqué pour les cravates épaisses et est à bannir pour les cravates slim.

Pour faire un nœud oriental, il faut :

  • Croiser les deux extrémités de la cravate. Le grand pan, au-dessous, doit passer sous le petit pan puis repasser à l’horizontale devant le début de nœud.
  • Entre le col et le croisement des deux pans, glisser le grand. Votre index devant être sur le nouveau nœud à former. C’est pour mieux insérer le grand pan dans la boucle. Pour resserrer celle-ci, il suffit de tirer le grand pan tout en maintenant le petit.

Le nœud demi-Windsor

Le nœud demi-Windsor est un nœud asymétrique, plus volumineux que le nœud oriental. Il adopte une forme à peu près conique et pansue. Il va presque avec tous les types de cols et cravates.

Pour avoir un nœud demi-Windsor, il faut :

  • Lors du croisement des deux extrémités de la cravate, mettre le grand pan au-dessus puis le repasser vers la droite sous le petit pan.
  • Le disposer ensuite entre le col de la chemise et le croisement des pans.
  • Devant le début de nœud, passez le grand pan à l’horizontale puis glissez-le vers le haut entre le col et le croisement des pans.
  • Votre index doit maintenir le nœud en formation lorsque vous glisserez le grand pan dans la bouche. Il vous reste à serrer celle-ci pour finir.

Le nœud Windsor

À côté du nœud demi-Windsor, il y a le nœud Windsor qui demande un tour de plus. Prenant l’aspect d’un triangle, il est le plus élégant.

  • Après avoir glissé le grand pan vers le haut entre le col et le croisement des pans, il faut veiller à ce que le grand pan ressorte à l’intérieur du nœud.
  • Le serrage est l’étape finale à effectuer.

Comment choisir une cravate ?

Savoir mettre sa cravate est une chose, bien la choisir est une autre. Comment éviter les erreurs ? Le plus simple est de demander l’avis d’un vendeur spécialiste des cravates.

Néanmoins, vous pouvez retenir au préalable un seul critère et une seule règle d’or :

Bien choisir la couleur

La couleur de votre cravate doit correspondre à votre chemise et votre costume, mais surtout à l’évènement.

  • Couleur neutre

La couleur de cravate neutre est conseillée lors d’un entretien d’embauche, d’une réunion d’affaires ou des jours de bureau sans rendez-vous important. Elle donne un air sérieux et professionnel.

  • Couleur vive

Rose, jaune, turquoise… Une cravate de couleurs vives est parfaite pour une occasion festive. Elle peut donner un aspect chic et luxueux surtout si elle est en satin de soie.

Bien distinguer les nuances

Dans tous les cas, la couleur de votre cravate doit être :

  • Plus claire que votre costume
  • Plus foncée que votre chemise