L’élégance à la française accessible à tous

La France a toujours été l’un des fleurons de cette activité, avec sa capitale Paris comme une grande attraction pour les entreprises de l’habillement. Bien que l’Italie ait aussi un grand goût pour la mode et sache en tirer le meilleur parti, le pays gaulois est le berceau de la mode par excellence.

On dit que la mode française a une histoire depuis le début du XVIIIe siècle. À l’époque, c’est la famille royale qui a créé les tendances que les designers devaient suivre, et leur pouvoir économique était tel qu’on ne pouvait que leur dire oui à la fin de la journée. A l’époque de Louis XV, la coexistence de robes aux encolures époustouflantes et de très grandes jupes aux pièces plus simples se distinguent.

Berceau de la Haute Couture : Coco Chanel, Dior, Saint Laurent

Quand on parle de la mode française, c’est la « Haute Couture » qui vient à l’esprit. Son apogée date du XXe siècle, bien qu’il n’ait pas pu se développer au maximum en raison des guerres. C’est dans les années 1940 qu’un nouveau décollage a eu lieu et sa consolidation ultérieure par la main de Christian Dior. Bien qu’il ait commencé à étudier les sciences politiques, une fois qu’il a commencé à travailler dans l’industrie de la mode, il a réalisé qu’il voulait y développer son plein potentiel. D’abord au service du grand couturier de l’époque, Robert Piguet, il ouvrira bientôt une maison de couture à Paris grâce au soutien économique du magnat Marcel Boussac, « le roi du coton ».

Grâce à son style de couture pour femmes connu sous le nom de « New Look », il s’est fait un nom dans les années 50 qui l’ont amené à être considéré comme une des grandes références de la mode. Même après sa mort, la firme Dior est restée l’un des géants de l’industrie.

Un autre des grands designers français a travaillé sur Dior : Yves Saint Laurent. A l’âge de 18 ans, il n’avait guère de petites tâches, mais à 21 ans, et avec la mort de son mentor, il devient la plus jeune couturière de la haute couture. Il a suivi la tradition de Christian Dior jusqu’à ce qu’il se lance dans la création de sa propre entreprise. En 2002, après tant d’années de tendances, il décide d’annoncer son retrait du design de mode, avec un certain malaise parce qu’il estime qu’on a donné plus d’importance au profit au détriment de l’ambition artistique. Ce n’était pas sans raison, car l’industrie de la mode ressemble de moins en moins à celle avec laquelle elle s’est développée dans les années 1950.

Évidemment, nous ne pouvons pas laisser passer l’occasion de parler de Coco Chanel. Prolifique et influent au début du XXe siècle, il opte pour une ligne de vêtements confortables, simples et informels qui rompent avec l’élégance de la Belle Époque. Son costume en tweed est devenu une icône et est entré dans d’autres secteurs de la mode tels que les sacs à main, bijoux ou encore les parfums et l’indémodable Chanel n ° 5.

Habiller vous français avec un budget modeste

Le made in France est évidemment un gage de qualité. Loin de la haute couture et de son absence de prix, l’élégance à la française existe toujours et des boutiques se chargent de mettre en avant les artisans de l’habillement.

En matière de sous vêtement, il y a le très à la mode slip français, mais n’oubliez pas les très qualitatifs Achel, le Garçon François, la lingerie bio féminine Do You Green ou encore les spécialistes de la chaussette Berthe aux Grands Pieds.

Vous trouvez de très belles chemises et chemisiers, ou encore les accessoires de mode telle que la cravate en soie, les écharpes et foulards. Tous ces produits sont aussi fabriqués en France et sont rassemblés et mis en avant notamment par la boutique FrogAvenue. Le fabriqué en France est la raison d’exister de ce site, mais en s’assurant que la qualité sera au rendez-vous et le prix abordable.

Dorénavant, vous n’avez plus d’excuses, vous pouvez revêtir l’élégance du made in France.