L’huile essentielle, une alliée de choix pour traiter le rhume chez l’enfant

Nez qui coule, nez bouché, éternuements et toux sont les principaux symptômes du rhume chez l’enfant. Souvent d’origine virale, le rhume s’accompagne parfois d’un peu de fièvre qui entraîne de l’agitation chez l’enfant enrhumé. La plupart du temps sans gravité, il requiert cependant des gestes locaux appropriés. Durant la saison des rhumes, les huiles essentielles accompagnent nos enfants pour faire en sorte que l’infection soit moins intense et moins longue. Pour apporter plus de visibilité sur le sujet, voici quelques informations à connaître pour traiter le rhume chez l’enfant avec de l’huile essentielle.

 Pourquoi utiliser les huiles essentielles pour traiter le rhume chez l’enfant ?

Les huiles essentielles sont connues pour leurs vertus mucolytiques, expectorantes et décongestionnantes. Ainsi, elles sont capables à elles seules de favoriser le confort respiratoire aussi bien chez les adultes que les enfants. Par ailleurs, leurs nombreuses molécules permettent de booster l’immunité afin d’aider l’organisme à lutter contre les virus.

Ainsi, pour accompagner un enfant enrhumé, accélérer sa guérison et rendre son quotidien plus confortable, l’utilisation des huiles essentielles pour traiter le rhume est d’un soutien précieux. Si ces dernières sont employées dès l’apparition des premiers symptômes et à intervalles réguliers pendant quelques jours, le rhume sera vaincu.

Les mesures de précautions à connaître

Il faut savoir que les huiles essentielles sont des substances actives, concentrées et surtout très puissantes. Si elles peuvent être des alliées naturelles au quotidien pour les enfants, elles doivent cependant être utilisées avec prudence. Pour commencer, voici donc quelques mesures de précautions à connaître avant d’utiliser les huiles essentielles pour traiter le rhume chez les enfants :

  • Les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées en dessous de l’âge de trois mois.
  • L’utilisation de l’huile essentielle par voie orale avant l’âge de 6 ans est fortement déconseillée. Avant cet âge, il convient de toujours privilégier la voie cutanée, la voie rectale ou la diffusion.
  • Le choix de l’huile essentielle est important, car même pour les enfants de plus de 6 ans, il existe des huiles essentielles neurotoxiques comme, l’Eucalyptus mentholé, la Menthe poivrée, l’Origan, la Cannelle…
  • En voie cutanée, il est recommandé de toujours diluer l’huile essentielle avec un maximum de 30 %. Le mieux est de choisir une huile végétale.
  • Comme les huiles essentielles sont très actives et puissantes, il ne faut pas les appliquer dans les yeux, le nez et les oreilles.
  • Avant toute utilisation d’une huile essentielle, il est conseillé de commencer par un test cutané en diluant une goutte dans un peu d’eau et en appliquant le mélange dans le creux du coude de l’enfant. La peau y est très fragile, ainsi si aucune réaction ne se manifeste pendant 24 heures, cela signifie que l’huile essentielle peut être utilisée sur l’enfant en question.

Les huiles essentielles conseillées pour traiter un enfant enrhumé

Les principales huiles essentielles conseillées pour constituer une synergie de soutien « antirhume » chez les enfants sont les huiles essentielles de Lavande fine, de Thym à linalol, de Ravintsara et de Tea tree.

  • L’huile essentielle de Thym à linalol est une excellente anti-infectieuse, antitussive, douce et bien tolérée, qui convient parfaitement aux jeunes enfants.
  • L’huile essentielle de Lavande fine est un anti-inflammatoire, anti-infectieuse et régulatrice nerveuse qui est d’un bon soutien pour apporter plus de confort à l’enfant enrhumé au quotidien.
  • L’huile essentielle de Ravintsara est un antiviral exceptionnel, mucolytique et expectorant. Elle est également une régulatrice immunitaire qui aide l’enfant enrhumé à récupérer plus rapidement.
  • L’huile essentielle de Tea tree est connue comme étant une anti-infectieuse très polyvalente, un antifatigue et une immunostimulante, ce qui la rend très efficace pour favoriser la guérison du rhume chez l’enfant.