Magnétothérapie : comment se soigner avec des aimants ?

De nos jours, les aimants thérapeutiques peuvent être une réelle option pour soigner différentes affections telles que la migraine, les douleurs articulaires, les douleurs musculaires, l’arthrose, le mal de dos… Cette méthode serait plus efficace et sécuritaire que les traitements médicamenteux. Mais comment la thérapie magnétique peut-elle agir sur la santé ? Découvrez les détails ci-après.

L’aimant thérapeutique et ses principes

L’aimant thérapeutique est utilisé dans la magnétothérapie. Il s’agit d’une méthode qui consiste à utiliser des champs magnétiques continus pour soigner des maladies. Toutefois, l’aimant doit être de qualité et de la puissance adéquates pour remplir son rôle thérapeutique.

Généralement, ce sont les aimants néodyme 12200 Gauss qui apportent le plus de bienfaits, mieux encore des 14500 Gauss. Dans la pratique de la magnétothérapie, les aimants thérapeutiques sont en mesure de traiter différentes affections : migraine, troubles du sommeil, fatigue, arthrose, arthrite, cicatrisation, œdème, tendinite…

Généralement, il n’est pas obligatoire de faire appel à des experts pour utiliser les aimants. Cependant, il est nécessaire de consulter afin de connaître sa pathologie. Ce sera à partir du diagnostic qu’il sera possible de déterminer qu’on pourra remplacer les médicaments par les aimants thérapeutiques. En outre, les ostéopathes, les acupuncteurs et les massothérapeutes sont en mesure de pratiquer la magnétothérapie.

Comment fonctionnent réellement les aimants thérapeutiques ?

En règle générale, les effets des aimants thérapeutiques proviennent de l’association de trois points d’action.

  • Déjà, ils limitent l’action des fibres C des nerfs périphériques. Ils réduisent en effet la transmission des messages de la douleur communiqués au cerveau par les nerfs de la partie douloureuse.
  • Après cela, les aimants transmettent un très faible courant électrique dans les vaisseaux sous-cutanés de la zone concernée. Il s’agit du principe de la conduction magnétique. En repérant ce signal, le cerveau le géolocalise et produit en effet des endorphines qui sont des antidouleurs naturels. Il les dirige vers la zone concernée afin d’apaiser la douleur.
  • Les aimants sont également en mesure de rétablir le champ magnétique d’origine de la zone concernée afin d’apaiser la zone malade et l’amener à guérir.

Pour mieux utiliser les aimants thérapeutiques, il faudra déterminer la zone exacte où la douleur est intense. Après cela, il faut y placer plusieurs paires d’aimants. Ces derniers doivent se fixer avec des adhésifs ou des tissus magnéto-actifs. Par contre, il est conseillé de bien choisir l’aimant à utiliser. Tout dépend notamment de la zone à traiter, de sa profondeur et de l’intensité de la douleur.

Quelles précautions à considérer ?

Pour votre information, la magnétothérapie est plutôt déconseillée aux porteurs de pompe à insuline et de pacemaker. Les aimants thérapeutiques ne doivent pas non plus être utilisés sur une plaie. Pour les femmes enceintes, l’usage des aimants ne convient pas durant les 3 premiers mois de grossesse.

Dans tous les cas, il ne faut pas craindre la magnétothérapie. Elle ne présente aucun effet secondaire. Les aimants sont utilisés à usage externe. Ce qui ne présente aucun risque pour la santé. Au contraire, les aimants thérapeutiques n’apportent que des bienfaits.

En cas de doute, il faut toujours s’informer auprès des connaisseurs afin de bénéficier des bienfaits des aimants thérapeutiques.