Maigrir avec le régime Thonon : que faut-il savoir ?

Régime Thonon. Avez-vous déjà entendu parler de ce mode d’alimentation ? Peu importe, il fait partie intégrante de la liste des régimes minceur destinés à perdre du poids. Il figure au palmarès des régimes dits hypocaloriques. Dans le cadre de la minceur, il fait coup double : favoriser une perte de poids rapide et permettre de maintenir durablement le poids santé. Tour d’horizon des essentiels à savoir sur le régime Thonon.

Les grands principes de la diète Thonon

Connu également sous le terme de régime en deux temps, le régime Thonon est d’emblée un régime pauvre en calorie et en glucides, mais pas seulement. Il est surtout constitué d’une alimentation riche en protéines. Ainsi, il est baptisé « régime protéiné hypocalorique ». L’adoption du régime doit strictement durer 14 jours.

Dans le cas contraire, soit vous perdez rapidement vos kilos en trop mais vous en reprenez au bout de trois semaines, soit vous sombrez dans des troubles des comportements alimentaires. Le régime Thonon présente essentiellement une alimentation à base de fruits de mer et de viandes maigres. Ceux-ci sont à manger exclusivement, mais d’autres aliments peuvent être couplés avec.

Les nourritures autorisées avec le régime Thonon

Si les fruits de mer sont les bases de la diète originaire de la France, vous avez ainsi à inviter souvent à vos assiettes les crevettes, les crabes, les langoustines, les langoustes, les écrevisses, la carpe, le thon, la sardine, etc. Hormis les crustacés et les poissons, les viandes suivantes vont de pair avec l’alimentation Thonon :

  • L’escalope de canard ;
  • Le foie d’agneau ;
  • Les cuisses de canard ;
  • Le jarret de veau ;
  • Le cœur de bœuf ;
  • La tende de tranche de bœuf ;
  • L’entrecôte de la chevaline ;
  • Le foie de veau ;
  • Les cuisses de dinde, etc.

La diète Thonon autorise aussi la consommation des viandes noires. Pour cela, les viandes suivantes doivent figurer parmi les nourritures que constitue le régime : sanglier, lièvre, faisan, cerf, chevreuil.

Les deux phases de l’alimentation Thonon

Le déroulement du régime Thon se divise en deux phases dont phase d’attaque et phase de stabilisation. Avec la phase d’attaque, vous avez à manger essentiellement des aliments hypocaloriques et hypoglucidiques de manière répétitive. Ils sont à coupler avec d’autres aliments variés, et cela, pendant 7 jours successifs. Ci-dessous un tableau qui fait l’objet d’un exemple que vous pouvez adopter dans votre programme de régime Thonon :

Jours Petits déjeuners Déjeuners Dîners
J1 -thé vert sans sucre

-riz brun

-1 Œuf dur

-1 courgette coupée en lamelles

 

-Une recette de soupe de chou frisé et de betterave
J2 -thé blanc sans sucre

-riz brun

-pain complet

-2 œufs durs

-une soupe d’asperge épicée avec du piment

-Une recette de jambon aux salades vertes
J3 -thé vert sans sucre

-riz brun

-blé

-1 œuf dur

-une soupe de navet assaisonné avec du gingembre et de la moutarde

-2 yaourts nature

-sons d’avoine

-fromage blanc

J4 -thé blanc sans sucre

-blé

-pain de seigle

-orge

-une soupe de betterave accompagnée de 2 œufs durs -1 yaourt nature

-seigle

-maïs

J5 -thé vert sans sucre

-pain aux céréales

-blé

-riz brun

-2 œufs de caille

-seigle,

-yaourts

-babeurre (sans lipides)

-une recette de mils aux yaourts nature
J6 -café sans sucre

-orge

-une recette de pain de seigle lait de baratte

-banane

-pomme

– un demi-litre de lait de baratte avec des sons d’avoine
J7 -café sans sucre

-blé

-pomme

-papaye

-banane

-kaki

-une recette de maïs, de seigle et de sons d’avoine

 

Avec la deuxième phase dont phase de stabilisation, vous avez besoin de veiller à ce que vos assiettes présentent des nourritures très variées, plus ou moins hypoglucidiques et légèrement hypocaloriques. Les nourritures à manger avec la phase de stabilisation se doivent d’être dotées de peu de protéines et d’acides gras insaturés. Le tableau dressé ci-dessous est un exemple d’une phase de stabilisation :

 

Jours Petits déjeuners Déjeuners Dîners
J1 -yaourts nature

-fromages blanc

-pain de seigle

-thon cuit à la poêle mélangé avec des feuilles d’asperges -une soupe de crevettes aux asperges
J2 -fruits de saison

-pain aux céréales

-brochettes de légumes

-écrevisses

-une soupe de navet assaisonnée avec des condiments divers

-crabes

J3 -orge

-riz brun

-laits entiers

-pains complets

-yaourts nature

­-fromages suisses

-sardine

­-langoustes

-kaki (dessert)

J4 -pomme

-papaye

-amandes

-graines de chia

-sons d’avoine

-laits entiers

 

-noix de coco

-quinoa

-tournesol

J5 -thon

-carpe

-asperge

-laits de soja

-graines de courge

-graines de tournesol

-laits de baratte

­-pains complets

-orge

 

J6 -une recette de tomates aux citrouilles -beurre de cacahuètes

-beurre d’arachides

-avocat

-une soupe de maïs aux viandes de dinde
J7 -crabes cuits au barbecue aromatisés avec de l’huile d’olive -langoustines

-brochettes de légumes

 

-une recette de viandes de veau aux légumes verts comme l’asperge,

 

À noter :

Les deux tableaux ci-dessous ne sont que des exemples. Ainsi, vous pouvez dresser des tableaux dans lesquels vous mettez en exergue les nourritures que vous envisagez de manger avec votre régime Thonon. Pour ce qui est de la pratique des activités sportives, abstenez-vous en pendant la phase d’attaque. C’est au cours de la phase de stabilisation que vous avez besoin de miser sur les sports.