Pourquoi préférer un lubrifiant personnel à base d’eau ?

En cas de lubrification naturelle insuffisante ou pour agrémenter les jeux amoureux… les lubrifiants personnels sont les partenaires de toutes les situations intimes. Aujourd’hui, il existe toute une offre dans le domaine et des produits bien souvent d’excellente qualité.

Mais alors lequel choisir ? Tout dépend de l’instant, des attentes et des besoins…

Pour quelle formule opter ?

Vous l’avez certainement remarqué, on en trouve sous plusieurs formules et pour tous les goûts, dans les boutiques spécialisées, les pharmacies et même les grandes surfaces ! Il existe principalement deux grandes familles : à base d’eau et à base de silicone. Ce qu’il faut savoir dans les deux cas, c’est qu’ils sont tous compatibles avec le port du préservatif et vous serez étonné par le petit plus apporté à votre plaisir !

A base d’eau

Les lubrifiants personnels à base d’eau sont les plus répandus et, de manière générale, les moins chers. Ils sont également le plus souvent utilisés par les fabricants pour lubrifier les préservatifs masculins afin d’éviter une rupture.

Compatible avec les différentes matières des sextoys, ils s’adaptent sans risque d’abîmer votre objet de plaisir et sont très faciles à nettoyer ! Leur texture ni trop fluide ni trop visqueuse, permet d’être étalé dans toutes les situations ! Ils ne tâchent pas, ne collent pas et se nettoient simplement avec de l’eau, ce qui implique qu’ils ne peuvent pas être utilisés sous la douche ou dans le bain car ils se dissolvent au contact de leur principal composant : H2O.

Enfin, les gels à base d’eau sont également moins susceptibles de provoquer des irritations ou une allergie que ceux à base de silicone. Seul petit inconvénient, ils sèchent plus rapidement que ces derniers…

A base de silicone

Les gels personnels à base de silicone propose un plus grand pouvoir lubrifiant, jusqu’à 5 fois plus élevé. Avantage et inconvénient, ils ne se dissolvent pas dans l’eau pour une utilisation aquatique autorisée mais un rinçage moins rapide. Ils ne doivent également pas être utilisé avec un sextoy lui-même en silicone sous peine d’abîmer définitivement la matière de celui-ci.

En résumé, un lubrifiant à base d’eau est moins cher, plus respectueux des muqueuses et largement suffisant pour agrémenter sa vie intime !