Quelques conseils pour personnaliser son pantalon jean

S’il y a bien un vêtement à la fois universel et « transgénérationnel », c’est bien le jean. Existant en plusieurs modèles, cette pièce plaît à tout public. Étant un marché lucratif, les créateurs ne cessent de s’intéresser à ce pantalon en le réinventant à leurs façons. Et si la coupe constitue un point distinctif, il est toutefois nécessaire de personnaliser son jean de manière à ce qu’elle attire l’attention. Le jacron joue ici un rôle important.

Personnaliser son jean de la coupe aux couleurs

Le denim est certainement la pièce vestimentaire qui affiche la meilleure vente dans le domaine du prêt-à-porter. Porté autant en été qu’en hiver, il séduit également un large public, sans restriction d’âge. C’est donc sans surprises que les marques lancent toujours une collection de jeans afin d’attirer les clients. Seulement, le marché étant déjà saturé, les créateurs doivent apporter une touche personnelle à leurs créations pour se démarquer de la concurrence.

L’une des façons les plus simples pour personnaliser son jean consiste à créer une coupe originale et tendance. Ainsi, pour changer des traditionnelles skinny et pantalons droits, on peut aussi proposer des modèles flares, boyfriend ou chino. Par ailleurs, la couleur représente également un excellent point distinctif. Au fil des années, l’indigo, le gris et le blanc sont devenus des classiques. Mais certains créateurs tentent des mises intéressantes en colorant le tissu en des teintes plus prononcées comme le vert, le rose ou encore le kaki. Ces variantes plaisent particulièrement aux jeunes branchés.

Enfin, outre les motifs et les déchirures au niveau des cuisses et des genoux, le denim brodé se fait une place de choix dans le vestiaire féminin. Les marques rivalisent de créativité pour créer des broderies originales. Celles-ci peuvent prendre la forme d’un dessin ou d’un message.

Le jacron : un véritable atout marketing

Tout comme les rivets en cuivre, tous les jeans affichent un petit patch en cuir apposé sur la ceinture arrière. Il s’agit en fait d’un jacron. Son histoire remonte au début des jeans Levi’s. Grâce à ce carré de tissu, les clients pouvaient immédiatement reconnaître si le pantalon qu’ils projetaient d’acheter est une vraie création de Levi’s. Au vu de son succès, d’autres entreprises ont aussi adopté cette stratégie. Et aujourd’hui, cette étiquette est devenue l’objet indissociable des denims. Pour la clientèle, elle permet didentifier rapidement la marque d’un jean. Alors que pour les fabricants, cet élément s’apparente à un mini panneau publicitaire.

Plus qu’un simple support, cet écusson représente un véritable atout marketing. Il sert en effet à attirer le regard et apporte une plus-value à l’aspect du pantalon. Si au début il était exclusivement fabriqué en cuir ou simili cuir, il existe aussi des variantes confectionnées avec d’autres types de textiles. Par ailleurs, à part le modèle standard rectangulaire, certaines enseignes osent diverses formes comme les étiquettes personnalisées rondes, ovales ou carrées. Enfin, pour se différencier, le jacron peut également revêtir différentes couleurs. Outre le noir ou le brun, les fabricants proposent un large panel de teintes comme le rouge, le beige ou le bleu. Tout dépend de l’image que l’on souhaite transmettre à sa clientèle.