S’habiller de manière responsable en 5 étapes

Nous le savons déjà, l’achat de vêtement dans certaines enseignes participe à la pollution de la planète. Alors que l’industrie de la mode continue de croître, la pression qu’elle exerce sur l’environnement s’intensifie. Mais, comment repenser son mode d’achat et devenir éco -responsable en matière d’habillement ? Voici nos conseils !

Achetez moins

Même le vêtement le plus écologique utilise des ressources nécessaires à sa confection et à son transport jusqu’au point de vente, ce qui a un certain impact sur l’environnement. Une des causes principales du problème réside dans notre consommation excessive. Là où nos grands parents achetaient un ou deux pulls, nous en achetons dix. Nous avons tendance à penser que l’achat de nouveaux vêtements nous rendra heureux. Peut-être devrions-nous reconsidérer certains aspects de notre style de vie. Une chose à retenir de ce conseil : La veste la plus respectueuse de l’environnement est celle qui se trouve déjà dans notre placard.

Achetez durable

De plus en plus de marques de mode prennent en compte l’impact environnemental et social de leur production. Nous ne vous mentirons pas : l’offre est encore limitée et il est plus facile et moins cher de se rendre au centre commercial le plus proche pour recharger votre garde-robe. Mais plus nous exigeons de vêtements durables, plus il y en aura. Tout comme il y a 15 ans, il était difficile de trouver des aliments biologiques. Aujourd’hui, ils sont disponibles dans la plupart des supermarchés. Certaines marques prennent en considération l’ensemble des besoins du consommateur, ainsi il est maintenant possible de trouver des vêtements grande taille ou senior de qualité qui resteront dans votre armoire une bonne dizaine d’années. En termes de prix, oui, vous paierez plus cher pour des vêtements durables que dans un magasin de mode rapide (H&M, Zara, Primark…), mais nous savons ce qui se cache derrière ces prix très bas. Néanmoins, les marques durables ne coûteront pas nécessairement plus cher que les vêtements de marque, pour lesquels nous payons parfois des prix élevés pour l’image, mais rarement pour la qualité ou la durabilité.

Achetez de la meilleure qualité

Parce que les vêtements sont devenus bon marché, nous ne nous soucions plus autant de la qualité. Nous achetons simplement de nouveaux vêtements lorsque ceux que les autres ont perdus leur forme ou leur couleur. Si nous cessons d’acheter de la mauvaise qualité, cela poussera les marques à améliorer la qualité de leurs vêtements. Cela nous permettra également de garder nos vêtements plus longtemps, ce qui est bon pour nos portefeuilles et pour l’environnement.

Réfléchissez à deux fois avant de jeter vos vêtements

Ne jetez pas vos vêtements dans les poubelles normales ! La plupart d’entre eux sont constitués de fibres synthétiques non biodégradables et s’entasseront simplement dans les décharges. Il y a d’autres options : Essayez de les réparer. Parfois, avec un peu d’imagination, vous pouvez réparer un vêtement déchiré. Donnez vos vêtements à vos amis, à votre famille, à vos voisins ou à des associations. Certains magasins de vêtements reprennent les vêtements usagés de leur propre marque ou même d’autres marques.

Achetez des vêtements de seconde main

Au lieu d’acheter de nouveaux vêtements, jetez un coup d’œil à d’autres options :

– Magasin d’occasion : Ce n’est pas un concept nouveau ! Vous pouvez trouver des friperies partout dans le monde. Beaucoup de sites Web et d’applications offrent également toutes sortes d’options de seconde main allant des vêtements les moins chers aux vêtements de marque.

– Échanger des vêtements : Ces types d’initiatives se multiplient dans le monde entier. Les participants apportent des vêtements qu’ils ne portent plus et les échangent contre des vêtements qu’ils utiliseront. C’est une façon économique et écologique de recharger votre garde-robe. Vous pouvez aussi l’organiser entre amis.

– Louer des vêtements : La location de vêtements est également une industrie en pleine croissance. C’est une excellente option, surtout pour les vêtements que vous ne porterez pas pendant longtemps (vêtements de bébé ou de grossesse, robes de gala…).

L’organisation de l’échange et de la location de vêtements d’occasion se fait généralement au niveau local. Renseignez-vous sur ce qui est disponible dans votre quartier.

Repensez votre lessive

Le lavage de nos vêtements a un impact significatif sur l’environnement. Un ménage moyen fait presque 400 machines  chaque année, consommant environ 60 000 litres d’eau. Il faut aussi beaucoup d’énergie pour chauffer l’eau de lavage et faire fonctionner le cycle de séchage. Donc essayez de ne jamais faire de machine lorsque celle-ci n’est pas totalement remplie, utilisez de la lessive écologique, et ne lavez pas vos vêtements que s’ils sont sales