Sous-vêtement thermique : quelle matière choisir ?

Que vous soyez frileux ou que vous souhaitez réaliser une randonnée en montagne en températures extrêmes, bien s’habiller est essentielle pour ne pas tomber malade. La base de vos différentes couches va être vos sous-vêtements. Porter des sous-vêtements techniques réalisés avec une matière de qualité permet de rester au chaud sans jamais transpirer. Nous vous expliquons à travers cet article les différences entre les matières des sous-vêtements thermiques.

La laine de Mérinos

Cette matière ne vous est peut-être pas familière. C’est une fibre 100% naturelle collectée sur les moutons Mérinos. Ces animaux vivent en grande partie en Nouvelle-Zélande, en Argentine et en Australie. La méthode de récolte nécessite un grand savoir-faire ainsi qu’une expertise hors pair. Très prisée lors de la fabrication de sous-vêtement anti-froid pour homme et pour femme, la laine Mérinos comporte de nombreux avantages très intéressants pour les personnes sportives comme non-sportives.

Elle va permettre à la personne qui la porte de rester au chaud et protéger contre les vents glacials, qu’importe la température extérieure. Contrairement aux laines traditionnelles, celle-ci ne gratte absolument pas. Un vrai avantage non négligeable. Les sous-vêtements techniques en mérinos sont souvent utilisés par les sportifs, car il ne dégage aucune odeur, malgré les efforts physiques réalisés. Enfin, c’est une matière respectueuse de l’environnement qui n’utilise aucun produit chimique et nocif dans sa conception.

Les fibres textiles synthétiques

Une grande majorité des sous-vêtements chauds réalisés à base de matières synthétiques comporte du polyester. Ce polymère est reconnu pour évacuer l’humidité de manière efficace et performante. Un sous-vêtement fabriqué avec des matières synthétiques séchera beaucoup plus vite (de 40 à 60% environ) qu’un sous-vêtement en mérinos. De plus, les sous-vêtements en synthétiques sont plus résistants sur le long terme. Ils sont indéchirables.

Cependant, en termes de confort, cette matière est beaucoup moins agréable à porter que la laine de mérinos. Le polyester est moins chère que la laine mérinos, ce qui donne lieu à des vêtements techniques de moins bonne qualité. De plus, l’impact écologique de ce type de vêtement est négatif. De nombreux agents pétrochimiques sont utilisés lors de la création de produits en matière synthétique. D’un point de vue esthétique, il n’y a pas de réelle différence entre ces 2 matières. Les coloris, les coupes et les designs sont identiques.